Rechercher
  • Claire Fourmis

Craquer le cold-mailing de l’été 2020

Mis à jour : août 21

Une envie de relancer l’activité des entreprises a entrainé une hausse de campagnes d’e-mailings. Mais qui dit « cold email » dit aussi « cold shoulder ». Comment booster le taux d’engagement du récepteur et assurer un retour ?


2020 a été l’année où tout ce que nous pensions savoir sur le digital a été mis à l’épreuve. Au lieu de s’aventurer lentement dans le télétravail et les webinars, nous voilà tous forcés plus ou moins à naviguer les courants (pas toujours calmes) du monde commercial en ligne. Pendant ces quelques mois d’activités digitales, j’ai eu la chance de découvrir toutes les opportunités onlines qui s’offrent à nous. Au programme aujourd’hui :

Créer de la valeur

Un bon mail de démarchage cherche avant tout à répondre à un besoin ou un problème. Fini les mails qui ne cherchent qu’à parler du produit et de la vente. J’aime penser que 2020 est une année où nous cherchons à trouver des solutions et créer des relations durables en entreprise pour faire croitre le chiffre d’affaires.

Lors d’un webinar organisé par Dropcontact, l’entreprise a dit avoir un taux d’ouverture de 93 % ! Un résultat comparable au Saint Graal pour toute campagne d’emailing.

Mais alors, comment arriver à ce résultat ?

Il faut penser à un échange « win-win ». Ce type de mail se focalise sur votre cible au lieu de votre produit et doit avant tout répondre à un besoin plutôt que promouvoir votre marque.

5 étapes pour créer un mail win-win :

  • Identifier le besoin/problème de votre cible

  • Comprendre les enjeux de votre récepteur

  • Répondre avec des solutions adaptées

  • Mettre en avant les valeurs de votre produit (Why not what)

  • Proposer un call !

Suivre l’actualité des bonnes pratiques

Lors d’un Webinar lancé par Dropcontact, je me suis rendue compte d’une chose : les codes changent tout le temps. De jours en jours, des hacks et tips deviennent obsolètes face aux nouveaux programmes mis en place pour lutter contre les spams et autres mails intrusifs. Bien que j’applaudisse ces types de systèmes, c’est un casse-tête pour nous commerciaux.

Comment peut-on établir ce premier contact si important, augmenter notre taux d’acquisition, et partager de nouvelles solutions si nous sommes de plus en plus limités par des logiciels qui ne savent pas faire la différence entre un mail de démarchage (ciblé, qualitatif et créateur de valeur) et un spam ?

Voici les tips du moment pour améliorer votre taux de délivrabilité, d’ouverture et de réponse (get’em while they’re hot!) :

  • Supprimez vos KPIs : ça commence fort. Depuis le mois de juillet 2020, les liens de tracking ont un impact néfaste sur votre taux de délivrabilité. La seule solution : les supprimer pour réduire votre taux de bonds.

  • Prenez le temps de bien paramétrer votre domaine : Dropcontact a écrit un excellent article sur le sujet que je vous empresse de lire !

  • Relancez ! On dit que « communiquer, c’est répéter », et ce n’est pas faux. Bien que je n’encourage pas d’envoyer le même mail dix fois à la même personne, il est toujours bon de faire de petits rappels pour augmenter votre taux de réponses. N’oubliez pas d’ajouter un lien pour se désabonner à la fin de votre mail pour être « RGPD compliant » !

  • Restez humain : Ça ne sert plus à rien d’envoyer 2 000 mails par jours. Votre taux de délivrabilité va chuter et vous aller perdre plus de temps en essayant d’en gagner. Il est recommandé d’envoyer 150 à 200 mails maximum par jour pour créer une dynamique plus humaine et donc organique.

Aller plus loin que les KPIs

Alors oui, en tant que commerciale, les KPIs sont à moi ce que le pinceau est à l’artiste : indispensable. Mais nous évoluons dans un monde où il ne faut pas laisser la quantification de nos objectifs et résultats prendre le dessus sur la satisfaction et l’expérience de nos clients.

2020 est une année où nous cherchons à trouver des solutions et créer des relations durables en entreprise pour faire croitre le chiffre d’affaires.

Avoir un taux d’ouverture supérieur à 60 % est un bon début mais seulement s’il est suivi d’un bon taux de clic et d’une réponse !

De mon côté, j’ai cherché à identifier les problèmes que rencontre notre cible et d’y apporter une solution. Je souhaitais avant tout permettre aux récepteurs de vivre une expérience à travers ces mails. En intégrant un lien URL menant vers une vidéo de moi en réalité augmentée, mon but était non seulement de surprendre mais aussi d’engager la personne de l’autre côté de l’écran et de la laisser découvrir Popmii en entrant dans notre univers de marque.

Résultat :

  • Le taux de clic d’un lien avec de l’AR est 3x plus élevé

  • Un taux d’ouverture de 67 % (en plein mois de Juillet : période de vacances)

  • Mémorisation d'un message en AR : +70 %

En bref, plus de clics, mais surtout plus de rétention : un message dont on se rappelle, une expérience qu’on a envie de partager.


0 vue

©2020 par popmii 

Tout droit réservé