Rechercher
  • Claire Fourmis

Réalité écologique ? Augmentée !


Et si l'AR (réalité augmentée) permettait aux marques de sauver la planète ? Au programme aujourd'hui, 5 façons de réduire son empreinte carbone en adaptant sa stratégie aux enjeux de demain. 🌍 1. Se projeter avant de produire Pouvoir visualiser, analyser et améliorer un produit est essentiel pour une entreprise. Mais un protoype est souvent couteux, chronophage, et nécessite de nombreuses versions avant d'aboutir au résultat final. Le prototypage virtuel encourage alors une "baisse massive de la production superflue" puisque il ne gâche plus de matériel et permet la pré-visualisation et les tests avant de lancer le processus de production. La réalité augmentée étend les capacités de visualisation de produits dans les phases de conception et s'installe dans les usines pour produire plus et plus vite. - Les Echos, Réalité augmentée : comment Siemens veut faire grimper la productivité dans l'industrie 2. Privilégier une expérience online éco-responsable Alors que les ventes sur mobile vont atteindre 17,5 milliards d'euros en 2020, les utilisateurs souhaitent avoir un maximum d'informations sur un produit avant de l'acheter. Une page produit qui contient une vidéo par exemple peut engendrer une augmentation des commandes de 144 % ! De plus, cela réduit l’utilisation massive des transports. Pour une marque de vêtements, tout va être modélisé et modifié numériquement (les couleurs, les tailles…). Cela permettra d’éviter les allers-retours pour tester les produits de magasins en magasins. Exemple d'une expérience d'achat online en AR 3. Personnaliser à l'infini sans gaspiller Pour une marque de voiture qui utilise ces technologies, elle réduit l’utilisation de peinture toxique. En effet, le constructeur aura juste à présenter un modèle de voiture dont la couleur peut être changée grâce au virtuel. Les clients n’auront plus qu’à choisir la couleur qui leur plaît sans problème. Découvrir le modèle et le personnaliser avant de passer à l'achat ! Nike utilise aussi cette technique pour que ses clients customisent leurs paires de chaussures à partir de leur site Internet. Le client visualise son modèle et peut le modifier indéfiniment sans gaspillage. 4. Sensibiliser sa communauté Dans le mannequinat, l’invention de l’avatar en AR est encore un nouveau moyen d’économiser de l’argent et des vêtements. En 2016 déjà, Louis Vuitton ouvrait le bal en prenant l’héroïne de Final Fantasy comme égérie virtuelle. Un moyen pour la marque de pousser l’idée de l’héroïne au-delà des frontières classiques. Une action non seulement futuriste mais qui permet aux consommateurs de se projeter dans un univers surprenant et unique. Ce type d’amélioration technologique donne aussi une conscience écologique et surtout un rôle dans ce combat aux gens qui l’utilisent. En effet, l'AR peut aussi être un outil de sensibilisation puissant pour s’informer sur l’écologie. Par exemple, un projet imagine la possibilité d'en apprendre plus sur la nature qui nous entoure en faisant apparaître devant nous des informations sur les arbres, plantes, etc. dès que nous les prenons une photo. 5. S'engager au quotidien pour la planète Avoir une conscience écologique développée, c'est possible avec l'AR. Le programme Sixth Sense, désigné comme le futur de la réalité augmentée, permet de découvrir le coefficient écologique des produits par la projection d’une couleur. Et tout cela sans smartphone ! Il suffit d’un pendentif relié à un système de projection et à un miroir. Cela suffit pour communiquer avec le smartphone sans avoir besoin de le tenir devant soi. L'écologie et l'AR Vous l’avez compris, l’AR est un grand pas pour l’écologie. Elle commence déjà à s’imposer comme un indispensable dans cette lutte que l’on mène depuis si longtemps.

4 vues

©2020 par popmii 

Tout droit réservé